À propos du rôle de conseiller des Français de l’étranger

Les conseillers des Français de l’étranger (anciennement appelés « conseillers consulaires ») sont des élus de proximité pour les Français de l’étranger. À titre de comparaison, les députés et sénateurs des Français de l’étranger couvrent de grande circonscriptions comprenant de nombreux pays (donc ils ne sont pas vraiment de proximité). Et les consuls et ambassadeurs ne sont pas élus.

La mission de ces conseillers est justement de représenter les Français établis hors de France auprès des ambassades et des consulats (dans notre cas, nous sommes élus dans la circonscription « Norvège, Islande »).

Ils siègent au « conseil consulaire » et sont chargés d’émettre des avis sur les questions inhérentes à la vie quotidienne de leurs compatriotes. Ils sont consultés pour toutes questions relatives à l’emploi, la santé, l’apprentissage, l’enseignement ou encore la sécurité des Français installés hors de France.

Les conseillers des Français de l’étranger ont à se prononcer sur les bourses demandées par les Français pour étudier dans les écoles françaises à l’étranger (seulement à Oslo dans notre cas) ainsi que sur les subventions accordées aux associations ayant un lien avec la France ou la langue française.

Ils sont bénévoles et reçoivent une indemnité deux fois par an pour couvrir d’éventuels frais de déplacement ou d’organisation d’évènements.